Makroud

Cette pâtisserie est orthographiée de différentes façons, makrout, macroude, makroudh.
Vous la trouvez au Maroc, en Tunisie, en Libye, à Malte.
La base de ce gâteau est la semoule et ensuite le miel.
Certains seront fourrés à la datte et d'autres non.
Dans ma famille, ils sont natures et nous ne les mangeons qu'à Pourim.



LA RECETTE
500 gr de semoule moyenne légèrement grillée, 1 oeuf entier, 1 jaune d'oeuf, 1 bonne cuillère à soupe de zeste de citron, ½ cuillère à soupe de cannelle, 125 gr de sucre en poudre, 125 ml d'huile.
Dans une grande poêle, faire légèrement griller la semoule
elle ne doit pas colorer.
À l'aide d'une spatule, remuer constamment et dès que vous voyez de la vapeur s'échapper, arrêtez.
Verser la semoule dans un grand bol à pâtisserie.
Dans un autre récipient, battre l'oeuf entier, le jaune d'oeuf et le sucre ensemble et ajouter la cannelle et l'huile.
Ajouter ce mélange à la semoule grillée et le zeste de citron.
Bien malaxer et laisser reposer la pâte une journée, voire une nuit. 
Ensuite prélever avec des mains très légèrement humides, une noix de pâte et lui donner la forme d'un losange ou d'un rectangle.
Cette recette a été transmise de génération en génération.
Prévoir un peu d'eau mélangée avec du bicarbonate de soude et avant de façonner les makroud, tremper vos mains dedans.

Préparer un bain d'huile dans une casserole et faire chauffer l'huile.
Lorsque l'huile est chaude déposer les makroud dedans.
Baisser le feu et cuire lentement, ils doivent dorer en douceur.

Pendant qu'ils cuisent, mettre du miel à chauffer dans une casserole et ensuite déposer les makroud dedans et les enrober de miel chaud.

Laisser refroidir et déguster.

Follow my blog with Bloglovin

Rebble_it_button